DIY clipboard wall

Coucou!

Wall_Fini

 

Après un voyage à New York, des recherches de petits Clipboards dans plusieurs Staples et après avoir vu pleins de décor sur Pinterest comme ceci et sur Make my lemonade
J’ai décidé de faire la même chose dans ma chambre.

Vous aurez besoin de:
9 Clipboards qui vous plaisent. J’ai trouvé des clipboards ici
D’un bout de mur d’environ 1m x 1m.
et de:
Materiel

À l’aide du niveau et d’une règle, tracez une ligne droite. Cette ligne permettra de placer les 3 clipboards du haut. Vous la placez à n’importe quelle hauteur. Celle qui vous arrange.
Pour celles qui ne savent pas comment utiliser un niveau, il faut que la petite bulle du liquide jaune soit placé au milieu. (Comme sur l’image ci-dessous)
_DSC6741

Une fois la ligne droite tracée, il faut placer un point de repère sur l’extrémité de la ligne. Si vous avez décidé de mettre le mur de Clipboard dans un angle, laissez 10cm entre l’angle et le point.

Ensuite, une fois que vous avez placé le premier point pour clouer le mur, placez-en un autre à 17,5cm du premier point. Puis recommencez si vous voulez un mur de clipboard 3×3.

Clouez et posez les 3 clipboards.
Normalement, entre chaque clipboard, il y a 2cm d’écart.

Pour une deuxième rangée de clip board, placez des points de repères
2cm en dessous des 3 premiers.

Pour un troisième et dernier rang, faites la même chose.
 

Et voila le résultat!

_DSC6743

_DSC6744

Se ballader, découvrir, savourer l’instant présent.

Coucou!

Après l’échec de la traversée de Central Park, nous avons décidé d’aller au musée Guggenheim en métro. Histoire de ne pas se perdre.
_DSC6507

_DSC6509
L’architecture de ce musée est vraiment magnifique. Pas de photos dans le musée, je ne pourrais pas dévoiler d’autres images.
En gros, on a vu une expo sur le futurisme italien de 1909 à 1944. C’était bien intéressant. Bon je n’ai pas tout aimé. Je ne suis pas fan du mouvement futuriste dans les beaux arts. Les traits sont trop maitrisés, trop « droits », trop géométriques, les compositions couleurs sont trop agressives je trouve. Le fait de n’avoir qu’une palette de couleurs fortes et assez restreintes (couleurs primaires et noir & blanc), mes yeux étaient un peu bloqués dessus. Je voulais voir les tableaux jusqu’à en apperçevoir les détails du tableau mais en même temps je n’arrivais pas à fixer le tableau. Je crois que j’ai perdu tout le monde.
Par contre, j’ai adoré le coin architecture, les croquis étaient juste énormes. Pleins de détails, très précis. Tout ce que j’aime dans l’architecture. Bon certains croquis étaient trop futuristes mais j’adore la minutie des croquis d’archi.

Une fois le Guggenheim fini, on a décidé de manger sur le pouce. Hot-dogs pour Nicolas et Bretzel au fromage pour moi (il n’y avait pas de Pretzel nature). On ne voulait pas manger dans Central Park après la journée que l’on a eu la veille. Mais entre le Guggenheim et le Met, il n’y avait que Central Park. On a décidé de se poser dans le park pour enfant de Central Park (pour pouvoir être avec des gens comme moi. Ahah!)

Une fois le repas fini, la pause d’une demie heure assis sur le banc (nous étions super épuisés), nous avons décidé d’aller au MET.
J’avais totalement oublié que ce musée était aussi grand que le Louvre. Il y avait plein de choses à voir. Franchement, on avait un peu la flemme de faire tout le musée. De toute façon, c’était impossible. Vu la taille du musée. Cliquez sur le lien si vous voulez voir.

On a juste été au coin art contemporain et dans quelques salles d’arts déco européennes.
_DSC6510
Alexander Blank, Sylverster Chilhood Memories
_DSC6514Un joli zoom sur le détail de cette peinture._DSC6523

_DSC6524Le rooftop du met, c’est cool.

Si lors de votre visite, vous souhaitez aller au rooftop. Prenez l’ascenseur près de la salle 159 (l’ascenseur est entre la salle 159 de couleur verte sur le plan et la salle 199 en orange). Allez au 4ème étage. Lorsque vous sortez, une personne vous dira de prendre des escaliers et vous accéderez au rooftop.

Ensuite, on se ballade un peu sur la 8eme avenue et la 7eme, je n’avais plus vraiment de sous pour la journée alors les boutiques que l’on voit défiler… J’avais juste qu’une envie, aller à un Bank of America retirer des sous et me ruiner.

Une fois arrivé près de l’Empire State, on a décidé de manger au Chipotle avant de grimper jusqu’au 87ème étage.
Cette chaine de restauration est pas mal si on aime manger mexicain. Il y en a surtout dans les grandes villes américaines je pense.

Après plus d’une heure d’attente (voir deux), après quelques minutes de monde devant nous, on a pu voir ça.
_DSC6531

Et ça
_DSC6534
10360188_10204752360393558_2569659561046583091_n 10441257_10204752359673540_1082425586787011476_n

 

Je ne referai plus l’Empire State Building. Même si on a une superbe vue de Manhattan, il y a beaucoup trop de monde.

Après cette journée super fatigante, direction Brooklyn pour une bonne nuit de sommeil.

 

« Chaque voyage est le rêve d’une nouvelle naissance » Jean Royer.

New York City est vraiment une ville a visiter au moins une fois dans sa vie. Si vous vous êtes toujours dit « J’aimerais trop aller à New York ». Foncez! Travaillez trois mois histoire d’avoir des sous, bookez votre billet, louez un appartement ou une chambre privée sur Airbnb ou sur un autre site de location!

 

Après environ 10h de vol avec Nicolas, toute sautillante partout. Lorsqu’il ne restait qu’une heure avant l’atterrissage, j’ai dû faire comme tout enfant « Vite qu’on arrive! Je ne tiens plus sur place, je veux bouger!!!!!! »
En résumé c’était ça.

14h et quelques, arrivée à JFK. Une fois avoir pris le taxis, récupéré les clés de l’appart, direction Manhattan!

Premier arrêt, Union Square. L’appartement se trouvait sur la ligne L. Nickel.

On a un peu marché et on est tombé sur cette poignée de porte trop cool de la boutique Forbidden Planet. Si vous êtes fan de comics, de manga (si je ne me trompe pas), allez y (On l’a déjà vu dans l’article précédent.)_DSC6311

Ensuite, puisque Strand book était pas très loin, sur la Broadway Avenue, à même pas deux rues de Forbidden Planet, j’ai voulu faire un tour et je tombe sur ça.

_DSC6323
Des TOTES BAGS! Ce n’est peut-être plus à la mode mais comme dirait les américains « Who cares? »

Pour les personnes qui aiment les totes bag, c’est un peu le paradis. Il devait avoir au moins 10 modèles de totes bags, des petites trousses et de sacs plus grands. Des cartes postales assez sympa sur les livres.

_DSC6324

 

Ensuite, vu que nous étions près du Greenwich Village, j’ai décidé d’un peu « visiter » ce quartier. Vu que c’était la première fois que je découvrais Manhattan, j’étais un peu collée sur le plan. Contrairement à Nicolas, le veinard.

J’ai mangé une glace chez Big Gay Ice cream. Le concept est sympa et l’endroit est vachement sympa, la glace est bonne mais pas exceptionnelle je trouve.

Un moment, je remarquais qu’on était en train de remonter l’île et qu’on était près de Times Square. Même si j’ai déjà vu cet endroit bondé de touristes, je voulais au moins passer voir la magie de ce lieu (je n’aurai pas du voir le film New York Melody avant de partir…)

_DSC6332

_DSC6336Ensuite un peu barge comme je suis, je me suis dit « Tiens Central Park n’est pas loin! Viens on y va! » On était content et tout d’y aller malgré la fatigue. Et vu qu’il ne faisait pas très beau, on était un peu déçu et la fatigue commençait vraiment à venir. On avait décidé de retourner à Times Square mais il y avait trop de monde. On a préféré rentrer, aller au supermarché prendre deux trois snacks et manger à l’appartement. 10h de vol, réveil à 5h, c’est un peu dur.

 

Lendemain, c’est parti pour le musée d’histoire naturelle de New York!

Avant le musée, on s’est un peu promené à Central Park afin de passer le temps (on était arrivé 10 minutes avant l’ouverture)

_DSC6384En se promenant, on a trouvé un endroit bien mignon.

_DSC6387
C’est fou de voir que l’on peut voir des buildings lorsque l’on est sur les rochers mais quand on est en plein de coeur du park, pas vraiment.

Je voulais absolument aller à ce musée. C’était un peu le musée qui me faisait rêver avec les dinosaures, les petits Cow Boys, la statue de l’île de Pâques, les petits soldats… Ok j’avoue le film La nuit au musée de Shawn Levy m’a beaucoup inspiré.

Voir des animaux naturalisés, découvrir plusieurs pays en un seul musée. C’est ici.

_DSC6393

Et puis, un de mes amis voulait que je prenne une photo avec la statue de l’île de Pâques.

_DSC6433
J’ai promis à mon oncle de ne pas l’écouter.

 

Ensuite on voulait aller au Guggenheim. On avait juste à traverser le parc mais étant donné que je ne connaissais pas très bien le parc (je ne le connais toujours pas bien), on s’était perdu. On a réussi à trouvé une sortie vers la 5ème avenue vers 16h. 1h40 de musée, ça risque d’être short. Donc on a reporté ce musée à plus tard.
Donc on était sur la 5eme avenue. Qui dit 5ème avenue, dit Rockefeller Center (ok je dois être la seule à me dire ça).

On a préféré se promener, se perdre dans la grande ville (bon ok, il fallait juste aller tout droit) et regarder tous les buildings et tous les new-yorkais pressés.

Il n’y aura pas beaucoup de photos car j’avais ma carte mémoire était presque pleine et je n’en avais pas d’autre._DSC6453

_DSC6450Finalement, c’était assez près, je voulais aller au Top of the rock vers le début de soirée. Sauf qu’il était 16h30. On a fait le tour et on est allé dans un endroit trop trop bien pour les fans des jeux Nintendo. Le Nintendo World.

_DSC6458 _DSC6465Cette console fonctionne toujours.

Une fois la pause Nintendo fini, on a décidé d’aller au Top of the Rock afin de voir une superbe vue sur Manhattan.

_DSC6471L’entrée est bien une entrée de building américain. Ca en jette. Je n’ai pas eu le temps de prendre de photos car il y avait plein de touristes asiatiques devant moi et puis je n’avais qu’une hâte. Monter au 70ème étage pour voir ça.

_DSC6493

_DSC6477_DSC6479_DSC6482_DSC6487

 

Une fois que nos yeux étaient éblouit par la beauté de la ville, nous sommes partis manger au Five Guys. Cette chaîne de burger fait des burgers super bon! L’un des meilleurs.

10514433_10204744812804873_2109331005368835251_o

Désolée pour la qualité bidon de la photo. J’avais pris mon téléphone.

Bon, puisque le Rockfeller Plaza n’est pas loin de Times Square. J’ai décidé de passer par Times square avant de prendre le métro et de rentrer à l’appartement. Oui je suis une vraie touriste.

_DSC6497_DSC6502Le Hardrock café, c’est cool.

_DSC6506Une dernière avant de rentrer à l’appartement avec mon building préféré.

La prochaine fois, je vous raconterai mes périples de l’autre côté de Central Park (côté 5ème avenue)

New york ou comment vivre d’une autre manière.

_DSC6311
Forbidden Planet at Broadway St between E 13th & E 12th.

 

Je suis partie 10 jours à New York en aout. On a beau dire, pour découvrir New York, une semaine, c’est suffisant. Selon moi, c’était vraiment court.

Le retour en France était dur pour moi.

Ne plus entendre la voix du métro new yorkais dire « Stand clear of the closing door please » avec la petite sonnerie. Ne plus geler dans le metro. Ne plus aller chercher son café le matin au déli du coin de la rue, se tromper de bouche de métro, flâner dans les parcs de Manhattan avec une glace ou une baguette et du fromage… (Oui, j’ai des habitudes françaises tout de même)

_DSC6319

J’y suis déjà allée était avec mes parents l’année dernière. On devait y rester 4 jours, histoire de visiter deux trois monuments et voir les quartiers les plus touristiques. Sauf que, problème, on a dû écourter le séjour. Au lieu de 4 jours, on y est allé qu’un jour. Ne vous en faites pas. J’étais durant tout le mois d’aout en Arkansas et en Caroline du Sud. Je n’ai pas fait un vol Paris-New York pour un jour.

Bref, lorsque ma mère m’a annoncé que nous partons à New York City,  j’avais deux réactions: « Trop cool on va partir à New York » et « Bon ça ne me changera pas trop de Paris, une grande ville avec plein de gens stressés. » (Oui frappez-moi.)
Finalement, dans la voiture, j’étais totalement émerveillée par la ville. Ce côté immense et disproportionné. En une journée, on ne peut pas faire grand chose. Donc j’ai décidé de repartir à New York cette année avec mes sous et de bien en profiter.

DSC_5530
Première photo de New York l’année dernière.

 

 

Petit carnet à personnaliser.

_DSC6154

Aujourd’hui, j’avais envie d’un petit carnet en papier kraft. Mais je n’en trouvais plus chez moi ni chez le libraire d’à côté.

Ayant des rouleaux de papiers kraft (Merci Noël!), j’ai décidé de fabriquer un carnet. Avec ce DIY, vous pourrez faire n’importe quel carnet, de n’importe quelle taille avec n’importe quel type de papier!

 

Pour un carnet de 48p. , il vous faut:

MaterielDIY_CARNET– 12 feuilles de papier, Kraft ou papier blanc, en gros un papier qui vous plait. Ici le format de la feuille est de 29cm x 19 cm.

– Une aiguille assez épaisse. Une aiguille de tapisserie fera faire l’affaire.

– Du fil assez épais et résistant.

– Un X-acto (ou un cuter)

– Un crayon

– Une règle

 

Commencez par séparer les feuilles en trois paquets.

_DSC6047

Ensuite, pliez les paquets en deux.

 

À l’aide d’une règle, placez les points où l’on trouera le papier. Il faut placer le premier point à 5mm du bord du haut de la feuille. Ensuite le suivant sera à 15 mm du premier point. Le suivant sera à 5 mm, le suivant sera à 15 mm. Et puis recommencez jusqu’à ce que vous êtes à la fin de la feuille.

S’il reste encore 1cm, faite une autre marque à 5 mm de la feuille.

 

_DSC6053

À l’aide d’une pointe de X-acto ou de cutter, faites les trous aux endroits où vous avez fait les marques. N’appuyez pas trop sinon le trou sera plus gros et le carnet sera moins soigné. Pour parfaire les trous, prenez une aiguille et transpercez le paquet de feuille de chaque cahier.

_DSC6051

Une fois avoir fini de faire des trous, prenez du fil et une aiguille et cousez le carnet.

_DSC6056

Une fois fini, repasser le fil dans l’avant-dernier trou et faire un noeud comme ça.

Noeud

Couper le fil d’une longueur de 5 cm environ, faire un double noeud et recouper le fil afin d’avoir une finition plus propre.

Répétez cette étape 2 fois.

Voila le résultat!

_DSC6060

_DSC6067

 

Une photo avec ma paire de ciseaux sexy en cadeau

Ensuite, si vous souhaitez une couverture, il faut deux papiers plus épais que l’intérieur au format fini du carnet. Pour ma part, j’ai pris deux feuilles plus grande que le format fini. Au crayon, j’ai marqué les dimensions du carnet. Puis j’ai coupé avec le x-acto_DSC6068

 

Prenez les 3 cahiers et les assembler.

_DSC6069Avec une aiguille, cousez la couverture avec les trois carnets. Lorsque vous cousez les cahiers, repasser deux fois sur chaque cahier.

_DSC6073

 

_DSC6070

 

TADAA!!!!!

 

 

Cahier-fini